Chauffe-eau

  • Urgence 24/7
  • Rdv & devis

Intervention urgente

+33766198037

Dépannage urgent

+33766198037

Prise de rendez-vous

+33766198037

Demande devis

+33766198037

Le chauffe-eau

Chauffe-eau installé

 

Le chauffe-eau est un composant considérable du système de production d’eau chaude de votre maison. Si votre pose demande un système de chauffage de votre eau simplement pour votre cuisine, le chauffe-eau pourra être de faible pouvoir. Vous avez ainsi le choix de prendre un chauffe-eau électrique, un chauffe-eau au gaz, un chauffe-eau solaire…

 

Le dépannage du chauffe-eau

 

Un problème avec le chauffe-eau peut provoquer énormément de dégâts, que ce soit dans la cuisine ou la salle de bain par exemple. Notre expert est spécialisé dans les chauffe-eaux, et cela, peu importe la marque. Il a toutes les compétences nécessaire pour trouver rapidement le souci de votre chauffe-eau et le réparer efficacement.

 

Notre expert dispose aussi d’un matériel important pour vous dépanner efficacement. N’hésitez pas à nous contacter et nous vous garantissons un meilleur tarif et un meilleur service. Nos spécialistes interviennent de jour comme de nuit en urgence, que ce soit en semaine, en week-end ou les jours fériés.

 

Nos experts d’intervention en dépannage se déplacent très rapidement pour vous faire une offre ou pour vous conseiller sur la pose d’un nouveau chauffe-eau. Nos plombiers professionnels sont spécialisés pour tous types de dépannages et de pannes. Contactez-nous pour tout type de dépannage.

 

 

Une vidange et un détartrage du chauffe-eau

 

La toute première chose qu’il faut envisager de faire quand on veut vider sa cuve est de faire sauter son disjoncteur pour une question de sécurité bien évidemment. Après, il est obligatoire de couper l’arrivée d’eau, la veille de préférence, pour empêcher les blessures et le gaspillage.

 

 

Le chauffe-eau qui fuit

 

Le chauffe-eau qui fuit est une panne assez régulière, mais peut frapper à divers lieux. Si la fuite se produit au niveau du groupe de sécurité, en dehors de la période de chauffe, et que celui-ci a plus de 10 ans, il est largement temps de le remplacer, parce qu’il risque de ne plus être étanche. Si la fuite vient de la cuve, il faut placer une bassine en dessous et contacter immédiatement notre expert professionnel. Le chauffe-eau a peut-être une défaillance et il va devoir être changé complètement.

 

 

L’entretien d’un chauffe-eau

 

Un mauvais entretien du chauffe-eau peut engendrer à terme un changement complet du chauffe-eau. Pour empêcher que le tartre s’installe dans la cuve, il suffit de mettre en route tous les mois la vanne de son groupe de sécurité. Pour ce qui est des composants du chauffe-eau, un remplacement de la pile accumulateur est indispensable toutes les deux années sur les chauffe-eaux qui en sont appareillés.

 

Notre spécialiste vous conseille aussi de faire une vérification chaque année sur les chauffe-eaux à anode magnésium. Si vous avez un chauffe-eau neuf, il n’est pas nécessaire d’effectuer une vidange régulière.

 

 

La prévention des problèmes futurs de votre chauffe-eau

 

Un entretien régulier par notre professionnel est indispensable dans la prévention des problèmes de chauffe-eau. Votre chauffe-eau doit être contrôlé par notre chauffagiste professionnel au moins une fois par an. Au cours de l’entretien de routine, notre chauffagiste inspectera la soupape de décharge de pression et d’autres éléments importants, ainsi que l’inspection du réservoir contre la destruction et la rouille. Il va aussi vider le réservoir pour ôter tous les sédiments qui se sont entassés à l’intérieur.

 

 

La réparation du chauffe-eau

 

Pour pouvoir faire la réparation de son ballon d’eau chaude, il est essentiel de savoir de quelle manière fonctionne ce matériel. Les pannes peuvent ainsi toucher divers éléments du cumulus, de la fuite de la cuve au système de chauffe.

 

 

Réparer un chauffe-eau électrique

 

Votre chauffe-eau électrique à accumulation marche en fonction d’un principe simple, en d’autres termes, l’eau froide remplit le ballon puis la ténacité chauffe l’eau jusqu’à une certaine température. Selon la résistance de votre ballon d’eau chaude, les étapes de réparation peuvent se modifier. Effectivement, il n’est pas indispensable de vidanger un chauffe-eau stéatite pour enlever la résistance par exemple.

 

Besoin de faire réparer votre chauffe-eau ? Notre équipe d’intervention en dépannage se déplace au plus vite pour vous dépanner dans le cas d’un dégât des eaux urgent et pour vous conseiller sur l’installation d’un nouveau chauffe-eau. Nous sommes spécialisés dans tous types de réparations, installations et entretiens… Appelez-nous sans plus attendre.

 

Devis de réparation d’un chauffe-eau

 

Quand vous appelez notre chauffagiste professionnel pour venir vous dépanner, la réparation se passera en plusieurs étapes. Il va commencer à tester votre ballon d’eau chaude pour déterminer la panne. S’il s’agit d’un joint à remplacer, il commandera la pièce avec la référence exacte auprès de son fournisseur et revenir chez vous pour la mettre en place. Tout ceci fait partie d’un ensemble du devis qu’il vous remettra avant d’entamer la réparation.

 

 

Les différents chauffe-eau

 

Le chauffe-eau électrique

 

Le chauffe-eau électrique, qu’il soit prompt ou à entassement comprend une cuve, une ténacité et un thermostat. Il peut être aisément placé dans n’importe quel endroit de l’habitation, même si son installation est soumise à un règlement dans les pièces humides. Il demande moins d’entretien et peut marcher en heures creuses, mais sa consommation d’énergie reste élevée.

 

Le chauffe-eau à gaz

 

Le chauffe-eau à gaz fonctionne au butane ou au propane, qu’il soit également prompt ou à accumulation, le chauffe-eau à gaz instantané ne peut pas être mis n’importe où. Le type à accumulation devra obligatoirement être relié à une évacuation.

 

Le chauffe-eau solaire

 

Le chauffe-eau solaire intercepte les calories de l’énergie du soleil via des capteurs thermiques, ensuite, il diffuse cette chaleur à un fluide caloporteur qui passe jusqu’à la cuve pour chauffer l’eau. Qu’il soit monobloc ou à éléments séparés, ce genre de chauffe-eau nécessite des travaux de rénovation.

 

Le chauffe-eau vertical

 

Le chauffe-eau vertical est le courant du chauffe-eau à accumulation. Il est à sélectionner au chauffe-eau horizontal qui, en fonction des règles en vigueur, nécessite pour les mêmes exigences en eau chaude une capacité située au-dessus de 50 litres selon son mode de marche. La sélection entre le chauffe-eau vertical et le chauffe-eau horizontal dépend simplement de la place dont vous détenez.

 

Le chauffe-eau vertical a les mêmes spécificités que le chauffe-eau horizontal à capacité semblable. Les pertes et la contenance d’eau chaude à température sont pareils, peu importe le type. En outre, le chauffe-eau vertical donne de superbes performances pour la mise en température d’un volume d’eau donné.

Le chauffe-eau horizontal

 

Le but du fonctionnement du chauffe-eau horizontal est pareil à celui du chauffe-eau vertical. Les pertes et le maintien de l’eau chaude à température sont pareils peu importe le type. Le choix du chauffe-eau horizontal s’avère bon si vous n’avez pas une hauteur sous plafond correcte pour un chauffe-eau vertical, ou à l’inverse une grande hauteur sous plafond qui vous permet de le mettre haut et de dégager de la place en-dessous.

 

 

Le chauffe-eau instantané

 

Le chauffe-eau instantané chauffe l’eau suivant les besoins. Il n’est équipé que d’une petite cuve et il est ainsi peu gênant et la capacité d’eau chaude approvisionné n’est pas restreinte. Du fait que son faible débit, la pression peut être déficiente si divers habitants emploient de l’eau chaude en même temps. Peu importe le type d’énergie, de gaz ou de l’électricité, un chauffe-eau instantané crée de l’eau chaude sans l’emmagasiner. L’eau est ainsi chauffée petit à petit suivant les besoins.

 

Le chauffe-eau instantané électrique

 

Le chauffe-eau instantané électrique est d’un faible volume, d’une taille réduite et se place aisément en tout lieu. Bien sûr, un chauffe-eau instantané électrique exige une puissance électrique plus considérable qu’un cumulus. Le cumulus, lui, chauffe en vain une multitude d’eau par jour. Donc, en fonction de votre utilisation, un chauffe-eau instantané électrique peut se révéler plus fructueux qu’un appareil à accumulation.

 

Le chauffe-eau à accumulation

 

Le chauffe-eau à accumulation comprend un ballon accumulateur, ce genre de chauffe-eau a le pouvoir d’emmagasiner une grande quantité d’eau chaude et donne un débit d’eau chaude sanitaire essentiel quand le ballon est plein. La température reste constante. Il demande par contre, une fois la cuve vide, d’attendre quelques heures avant de posséder à nouveau de l’eau chaude.

 

Le chauffe-eau thermodynamique

 

Avec le chauffe-eau thermodynamique, l’eau est chauffée par une pompe à chaleur qui reprend les calories présentes dans l’air. Le chauffe-eau thermodynamique doit obligatoirement être placé dans un endroit non chauffé et isolé du reste de la maison.


Installation de chauffe-eau 

 

L’installation du chauffe-eau vertical

 

Le chauffe-eau vertical à accumulation doit être installé dans un lieu chauffé, car cela permet de diminuer les pertes de chaleur et le surplus de consommation en électricité pour le chauffe-eau électrique. Dans le cas où vous ne pouvez pas mettre votre chauffe-eau à accumulation dans un espace chauffé, il faut se conformer à quelques règles comme une longueur de canalisation réduite au plafond entre le cumulus et les points de puisage de l’eau et l’isolation thermique des canalisations.

 

Dans un espace chauffé ou non, une distance de 8 m maximum est acceptée entre le chauffe-eau et les points de puisage. Après, envisagez un autre chauffe-eau comme par exemple un appareil à production instantanée. Dans les pièces sèche, le chauffe-eau peut être placé n’importe où tandis que dans les pièces humides, le chauffe-eau vertical doit respecter la norme de sécurité pour les installations électriques. Il se pose au sol, il se fixe au mur par des pattes de fixation.

 

Cependant, les appareils électriques doivent être reliés à la terre et la pose électrique doit être à basse tension. Le chauffe-eau, en fonction de ses spécificités, ne peut être fixé à l’intérieur de certains de ces endroits comme la salle de bain.

 

L’installation du chauffe-eau horizontal

 

Votre chauffe-eau horizontal doit également être installé dans un endroit chauffé pour réduire les pertes de chaleur, l’excès de consommation en électricité ou en gaz, en fonction d’énergie employée. Dans le cas où vous ne pouvez pas mettre votre chauffe-eau à accumulation dans un lieu chauffé, il faut cependant aussi respecter certaines recommandations comme l’isolation thermique des canalisations obligatoire, la longueur de canalisation de 8 mètres maximum entre le cumulus et les points de puisage de l’eau.

 

À l’inverse, pensez à une autre méthode, la plus facile étant un chauffe-eau à production instantanée. La sélection entre un ballon d’eau chaude horizontal et un ballon d’eau chaude vertical se fera en fonction de ces règles de pose et selon la disposition de votre maison. Le chauffe-eau électrique à accumulation ne peut pas être installé dans n’importe quelle pièce. L’implantation d’un cumulus horizontal électrique doit ainsi respecter les normes de sécurité.

 

 

La capacité du chauffe-eau

 

La première chose à prendre en compte est la taille de votre maison et le genre de points d’eau desservis. Sachant qu’un habitant dépense en moyenne 50 litres d’eau par jour, vous pouvez calculer la capacité de votre chauffe-eau. C’est essentiel, parce qu’un chauffe-eau trop petit, il ne vous donnera pas le confort demandé, et trop grand, il engendrera des dépenses inutiles.

 

 

Le fonctionnement général du chauffe-eau

 

Le chauffe-eau est un matériel conçu à chauffer l’eau sanitaire, employé par exemple pour l’hygiène et la cuisine. Il est nécessaire si votre matériel de chauffage c’est-à-dire la chaudière ou la pompe à chaleur n’est pas doté d’un ballon d’eau chaude.

 

 

L’eau chaude sanitaire

 

Le système de production d’eau chaude sanitaire doit pouvoir répondre à vos nécessités, ces derniers changeant suivant vos routines et le nombre d’habitants présents chez vous. Quant au volume d’eau chaude accessible, il dépendra selon la capacité et le principe de votre système de chauffe instantané ou à accumulation et suivant le nombre de points d’eau… Vous pouvez opter pour diverses sources d’énergie pour vous alimenter en eau chaude sanitaire.

 

 

Le ballon d’eau chaude

 

Peu importe le type d’énergie, gaz ou électricité, un ballon d’eau chaude marche par accumulation, il nécessite ainsi un moment pour la mise en température de l’eau. Le but de fonctionnement reste pareil peu importe le type d’énergie. L’appareil comprend un réservoir avec thermostat, une résistance dans le cas d’un cumulus électrique, un brûleur dans le cas d’un cumulus à gaz.

 

L’eau chaude est emmagasinée en haut du réservoir et l’eau froide en bas. L’eau chaude puisée est ainsi modifiée par l’eau froide. La cuve isolée calorifiquement est préservée contre la destruction par l’intermédiaire d’une électrode.

 

 

Les points forts du ballon d’eau chaude

 

Les points forts d’un ballon d’eau chaude électrique sont de pouvoir profiter du prix aux heures creuses pour chauffer l’eau durant ce laps de temps. D’une célérité de chauffe plus élevée, les appareils à gaz peuvent garder une grande quantité d’eau, ils sont fréquemment retenus pour de grandes dispositions. Le ballon d’eau chaude au gaz s’avère plus économique, et plus efficace à l’utilisation que le ballon d’eau chaude électrique.

 

 

Quelles sont les causes du problème à votre chauffe-eau ?

 

Quand votre chauffe-eau commence à montrer des symptômes de difficulté, le souci est souvent dû à l’accumulation de résidus. C’est l’une des problèmes les plus habituelles de chauffe-eau. Il peut baisser le débit d’eau chaude et emmener à la destruction du réservoir. Dans la plupart des cas, les dépôts peuvent être rincés. Nous conseillons de faire un entretien chaque année de votre chauffe-eau pour maintenir votre réservoir sans éléments décapants.

 

Si vous avez un chauffe-eau électrique, un thermostat déficient ou un disjoncteur amorcé, ils peuvent occasionner des problèmes. Si vous avez un chauffe eau au gaz, la veilleuse peut avoir des défauts et ne pouvant donner ainsi plus d’eau chaude. Sachez que l’âge de votre chauffe-eau peut aussi affecter sa performance. Les chauffages habituels d’eau durent entre 7 à 10 ans. Un chauffe-eau instantané a une longévité plus étendue de 15 à 20 ans. Un entretien fréquent et une bonne qualité de l’eau, vont prolonger la vie de votre chauffe-eau.

 

 

Les bons réflexes à avoir face à vos pannes sur votre chauffe-eau

 

Il est très embêtant de prendre une douche sans pouvoir profiter d’eau chaude. Si cela vous arrive, cela veut certainement dire que votre chauffe-eau est en panne. Ce matériel, primordial, aujourd’hui, permet de répartir dans toute la maison une eau chauffée à la température précise selon vos souhaits. Un chauffe-eau électrique est un matériel plutôt facile dans sa création.

 

Il comprend une cuve en acier émaillé, une mousse de polyuréthane pour l’isolation, un système de protection contre la destruction, un capot en plastique en haut et en dessous et une bride sur laquelle sont placés la ténacité électrique et le mitigeur thermostatique s’il n’est pas en façade. En absence d’eau chaude, la première chose est de contrôler que le courant électrique passe bien dans le chauffe-eau. Pour ce faire, il faut mettre en marche l’appareil sur le contacteur jour/nuit et attendre approximativement 5 heures pour percevoir si l’eau s’est bien réchauffée.

 

Concevez aussi d’inspecter les fusibles, car ce souci peut être d’origine électrique simplement. Vérifiez aussi le thermostat, s’il ne laisse pas passer le courant et qu’il ne semble pas être défectueux, il est peut-être juste installé en position de sécurité. Il faut tourner le bouton de réarmement pour l’enclencher à nouveau. Pour toutes ces inspections électriques, pensez à vous procurer un multimètre qui permettra de savoir si oui ou non le courant passe.

 

S’il se révèle que la panne n’est pas d’origine électrique, c’est soit un souci résistant, soit un souci de tartre. Dans ce cas, il faut penser à vidanger votre chauffe-eau avant de pouvoir accéder à votre cuve.