Pompe à chaleur

  • Urgence 24/7
  • Rdv & devis

Intervention urgente

+33766198037

Dépannage urgent

+33766198037

Prise de rendez-vous

+33766198037

Demande devis

+33766198037

La pompe à chaleur

Pompe à chaleur

La pompe à chaleur garantit le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire de façon économique et performante. Elle équipe énormément de maisons. Le point fort de la pompe à chaleur est son fonctionnement écologique et sa capacité à faire réaliser des économies d’énergie.

Le dépannage d’une pompe à chaleur

Peu importe le type de panne que vous avez avec votre pompe à chaleur, vous devez absolument prendre contact avec notre professionnel dans le domaine pour faire les réparations. Pour éviter les petites pannes, n’hésitez pas à entretenir souvent les unités de votre pompe à chaleur. Vous ferez ainsi des économies et prolongerez la longévité de votre pompe à chaleur.

 

Si vous voyez que votre pompe à chaleur ne marche plus, contactez notre expert, il détectera l’origine du problème à l’aide de l’écran digital qui lui indiquera le code lié à la panne. Ne vous lancez jamais dans les réparations vous-même au danger et au risque de perdre la garantie de votre pompe à chaleur. Les réparations doivent toujours être faites par notre technicien expérimenté. Une fois que notre technicien aura décelé l’origine de la panne, il vous informera si celle-ci entre dans le contrat de maintenance. Si ce n’est pas le cas, il faudra alors faire établir des devis.

 

Quels genres d’ennuis peut rencontrer votre pompe à chaleur ?

 

Les problèmes les plus habituels de la pompe à chaleur et qui font souvent l’objet des dépannages, sont les soucis de mesures inexactes de la température, les ennuis d’étanchéité des fluides, les problèmes de circuits électriques déficients et différents problèmes de pression. Si votre pompe à chaleur émet des bruits bizarres, réchauffe à peine votre habitation ou si vous voyez des fuites, il faut directement contacter notre spécialiste. Effectivement, plus le souci est pris en charge rapidement, moins vous risquez d’abîmer l’entièreté du système de chauffage.

 

 

Pourquoi l’entretien de la pompe à chaleur est obligatoire ?

 

Premièrement, un bon entretien d’une pompe à chaleur est obligatoire pour garder un rendement élevé. Par ailleurs, un entretien périodique a un impact positif sur la longévité de la pompe à chaleur. On évite les pannes imprévues, ce qui baisse le risque de se retrouver brutalement sans chauffage ou sans air conditionné. Une pompe à chaleur nécessite un entretien régulier qui est moins exigeant que pour une chaudière au gaz ou une chaudière au mazout comme les sources d’énergie qui demandent une combustion pour produire du chauffage.

 

C’est cette combustion qui provoque les pannes les plus habituelles. Néanmoins, une installation de pompe à chaleur n’exige aucune combustion pour créer de la chaleur. C’est l’une des explications pour lesquelles une pompe à chaleur demande bien moins d’entretien qu’un autre genre de chauffage central.


 

L’inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles

L’inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles, par notre spécialiste certifié, est dorénavant indispensable. Le contrôle concerne les systèmes de climatisation et les pompes à chaleur réversibles dont la puissance réfrigérante nécessaire est au-dessus de 12 kW. Ce contrôle ne peut être fait que par nos experts expérimentés.

 

Qu’observe notre expert quand il contrôle l’état d’une pompe à chaleur ?

La plupart du temps, une intervention d’entretien annuel permet d’inspecter  l’étanchéité de votre circuit pour empêcher les dangers de fuites. Elle consiste également à la maintenance des divers constituants de la pompe à chaleur, comme les filtres et à garantir le bon fonctionnement général de votre pompe à chaleur. Notre expert contrôle, change et nettoie les filtres, il examine et relève de la température de l’air repris et soufflé, il contrôle des turbines, il vérifie l’évaporateur, il remplace des courroies et traite les agents biocides, il contrôle des éventuelles fuites et de la pression, il contrôle le niveau d’huile et du voyant de liquide et le contrôle du dégivrage.

 

 

L’installation d’une pompe à chaleur

 

Vous pensez installer une pompe à chaleur en rénovation ou en nouvelle construction, dans ce cas, vous devez comprendre comment la chaleur sera propagée. Soit la pompe à chaleur à diffusion, chauffe de l’eau qui passe via des radiateurs à basse ou à haute température ou via un plancher chauffant. Soit l’air chaud circule via des ventilo-convecteurs.

 

Avant de placer votre pompe à chaleur, il faut stopper la nature de l’eau que vous allez dégager. Si vous voyez des molécules en suspension comme du calcaire, il faut placer un filtre. Si votre eau a une forte teneur en fer, cela peut empêcher le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur. Il faut mettre un échangeur entre les puits et la pompe à chaleur.

 

Opter pour un échangeur qui facilitera le nettoyage. Assez difficile, la pose d’une pompe à chaleur demande de passer par notre spécialiste, qui jugera le type de pompe adapté à vos besoins, il va calculer la puissance indispensable et s’occupera de l’installation. Si votre pompe à chaleur est mal placée, elle peut engendrer des fuites de liquide frigorigène très nuisible.

 

Avec une pompe à chaleur, vous gagnerez de la chaleur présente dans l’air, l’eau ou le sol. Beaucoup de sources d’énergie durables pouvant être placés à profit pour le chauffage. La pompe à chaleur est un système à productivité élevée. Notre société vous offre son expertise et ses conseils précieux pour le choix, la maintenance et la pose de votre pompe à chaleur.

 

Pour pouvoir utiliser toute l’année la chaleur solaire emmagasinée dans l’air ambiant, dans le sol ou dans les eaux souterraines, on retire l’énergie grâce aux systèmes d’échange de chaleur. Contactez nos professionnels pour l’installation de votre pompe à chaleur. Vous aimeriez plus d’informations sur notre service d’installation de pompe à chaleur ? Contactez-nous sans plus attendre.

 

La pose d’une pompe à chaleur, demande-t-elle des travaux considérables ?

 

La pompe à chaleur air-air demande peu de travaux. La pompe à chaleur air-eau demande aussi pas beaucoup de travaux si la pompe à chaleur remplace une chaudière habituelle. Les pompes à chaleur géothermique et hydrothermique demande une installation lourde des capteurs horizontaux ou verticaux. Les pompes à chaleur sur le plancher chauffant nécessitent de gros travaux dans l’habitation, non pas du fait de la pompe à chaleur, mais du plancher chauffant. Une fois que votre pompe à chaleur est placée et mise en route par notre expert, il vous fournira par la suite des documents spécifiques sur les plans d’exécution de la pose, l’emplacement de la pompe à chaleur, des capteurs, des instructions expliquant la marche de votre pompe à chaleur ainsi que sa régulation. Notre spécialiste vous expliquera comment fonctionne votre installation et comment bien l’utiliser, ainsi que les résultats de la mise en marche et les rapports de maintenance.

 

Quels travaux pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

  • Les pompes à chaleur air-air gainables : elles répartissent la chaleur par des gaines qui assemblent l’unité extérieure à l’unité intérieure. Ces gaines sont mises dans un faux-plafond et le module intérieur dans les combles. Il faut aussi envisager la pose de bouches de distribution dans les diverses pièces de l’habitation.
  • Les pompes à chaleur air-air multi-split : elles sont plus simples à installer, car chaque pièce a son propre émetteur assemblé au module externe par deux conduits en cuivre. Il est envisageable de camoufler ces conduits derrière des plaques de plâtre ou bien de les laisser courir le long du mur.
  • Les pompes à chaleur air-eau : elles sont faciles à mettre si votre foyer est déjà doté d’un système de chauffage au fioul ou au gaz. Si vous êtes appareillés de radiateurs électriques, il faudra dans ce cas, les changer par des radiateurs fonctionnant à l’eau.
  • Les pompes à chaleur à géothermie : elles nécessitent peu de travaux à l’intérieur. Néanmoins, c’est à l’extérieur que cela pose problème parce qu’il est essentiel de placer un captage géothermique.

 

Le principe de la pompe à chaleur

 

Le principe de la pompe à chaleur est de prendre la chaleur présente dans les composants de l’environnement proche de la maison comme l’air, l’eau et le sol en la modifiant à une température supérieure pour garantir le chauffage de l’habitation. La pompe à chaleur est composée de capteurs mis à l’extérieur au contact de l’air, de l’eau ou du sol, de la pompe en question et d’un système de diffusion de la chaleur. Elle peut être à l’extérieur, à l’intérieur, dans la cave, un garage…

 

Le fonctionnement de la pompe à chaleur

 

La pompe à chaleur fonctionne à l’électricité et n’est ainsi pas complètement renouvelable, à moins que la source d’électricité soit également réutilisable. Cependant, la consommation électrique reste sobre. En d’autres termes, votre facture d’électricité de chauffage peut être partagée par deux voire plus.

 

Les types de pompes à chaleur

 

Les types de pompe les plus fréquemment placés sont les pompes à chaleur air-air et les pompes à chaleur air-eau.

  • La pompe à chaleur air-air : la chaleur est propagée par de l’air pulsé. La pose est facile et ne demande pas de gros travaux. Ce système fonctionne de manière absolument libre de votre chauffage existant, il peut ainsi le compléter.
  • La pompe à chaleur air-eau : elle a le pouvoir de chauffer l’eau qui alimente vos radiateurs. Elle peut se remplacer à une chaudière ou la compléter si vous en avez une. Elle est employable en appartement, elle peut chauffer, rafraîchir et produire de l’eau chaude sanitaire. En outre, elle peut marcher sans chauffage d’appoint pour les systèmes les plus efficaces et si le climat n’est pas trop sévère.
  • La pompe à chaleur sol-eau et sol-sol : elle est efficace, peut marcher indépendamment sans chauffage d’appoint. Elle permet de créer de l’eau chaude sanitaire et de rafraîchir la maison, mais pas de la climatiser. Elle concorde seulement avec les radiateurs à basse température ou le plancher chauffant.
  • La pompe à chaleur eau-eau : elle est très performante, elle peut également marcher en autonomie sans chauffage d’appoint, elle permet de chauffer l’eau chaude sanitaire et de rafraîchir l’habitation. Elle est aussi compatible avec les radiateurs à basse température et le plancher chauffant.

 


La pompe à chaleur pour une nouvelle construction

 

Pour une nouvelle construction, vous pouvez la sélectionner sans obligation. Réfléchissez au plancher chauffant et au système à basse température. La pompe à chaleur est une issue qui demande dans ce cas toute votre attention.

 

Le volume sonore d’une pompe à chaleur

 

Avant de faire placer une pompe à chaleur, il faut prendre en considération son niveau sonore en état de marche pour empêcher les nuisances et la perturbation de voisinage. Quelques pompes à chaleur sont bruyantes. Pour mesurer une nuisance sonore, on s’appuie sur l’apparition soudaine, c’est-à-dire la différence entre le niveau sonore ambiant et le niveau sonore normal. Pour diminuer les méfaits sonores d’une pompe à chaleur, favoriser une installation à distance des pièces à vivre et des fenêtres de votre maison, mais également de celui de votre voisinage. Envisager d’isoler votre pompe dans une coque ou à mettre un écran anti-bruit tout autour. Ne placez jamais une pompe à chaleur dans un angle  parce que dans un petit espace cela résonne plus et immédiatement sur le sol, car le bruit s’étend dans le sol, donc mieux vaut rehausser l’installation.

 

Le prix d’une pompe à chaleur

 

Le prix d’une pompe à chaleur varie en fonction du type de pompe sélectionné, de la puissance et la qualité de la pompe. Votre choix dépendra de la surface et de nombre de pièces de votre maison, de nombre d’occupants, de la température de votre région, de la présence possible d’un chauffage présent comme la chaudière, les radiateurs…

 

Les aides financières

 

L’état soutient l’achat de matériel employant les énergies renouvelables en donnant particulièrement un crédit d’impôt. Si vous n’êtes pas redevable, ou si la somme de la réduction est plus élevée à celui de votre impôt, l’état vous verse la différence pour votre maison, que vous soyez propriétaire ou locataire. Pour une maison acheté neuve, la pompe à chaleur doit avoir été placée par le constructeur.

 

Le crédit d’impôt s’emploie sur l’achat de la machine elle-même en dehors de l’installation, de la tâche, le forage, les capteurs, les émetteurs et les autres aides ayant été soustraites. Certaines régions et certaines communes peuvent bénéficier des primes. Informez-vous auprès des centres info-énergie de votre région.

 

Quelle source de chaleur pour la pompe ?

 

  • L’air : la pompe dégage la chaleur dans l’air extérieur. La méthode se nomme l’aérothermique.
  • Le sol : la pompe dégage la chaleur dans la terre. La technique se nomme la géothermie. Les capteurs peuvent être horizontaux ou verticaux.
  • L’eau : la pompe puise la chaleur dans les nappes d’eau souterraine, les lacs ou les points d’eau proches. On parle de l’énergie hydrothermique.

 


La pompe à chaleur solaire

 

Les pompes à chaleur du genre air-eau, eau-eau ou sol-eau assemblées à des panneaux solaires peuvent favorablement être complétées par des panneaux solaires. On fait allusion à la pompe à chaleur solaire. Pour l’eau chaude sanitaire, les panneaux solaires approvisionnent un ballon d’eau chaude. La pompe à chaleur n’agit qu’en supplément quand l’ensoleillement est faible pour permettre le bon travail de panneaux solaires.

 

Pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, la pompe à chaleur à un circuit additionnel assemblé aux panneaux solaires. Un liquide caloporteur passe entre les deux installations et conduit l’unité de mesure de la chaleur générées par les panneaux solaires jusqu’à la pompe à chaleur en augmentant ainsi ses performances. La pompe à chaleur solaire baisse votre consommation d’électricité. Cette méthode peut aussi être employée pour chauffer une piscine.

 

La puissance d’une pompe à chaleur

 

Seul notre expert peut déterminer la puissance indispensable d’une pompe à chaleur. Cette dernière dépend de la température moyenne de la structure de captage comme l’air, le sol, l’eau et de la température de sortie, en fonction qu’elle alimente un plancher chauffant ou des radiateurs.

 

Il faut également faire en premier temps un bilan thermique de l’habitation pour préciser ses besoins énergétiques particulières. La puissance sera aussi dissemblable si la pompe à chaleur est destinée à marcher seule ou si elle tira profit d’un appoint tel que la poêle à bois ou la chaudière habituelle en cas de grand froid.

 

La pompe à chaleur géothermique

 

La pompe à chaleur géothermique dégage la chaleur renfermée dans le sous-sol. Elle intercepte les calories présentes simplement dans les alentours et à l’aide d’un compresseur, elle produit une température supérieure. La chaleur est après propagée dans toute la maison. La pompe marche à l’électricité, mais elle consomme modérément.

 

Les radiateurs à haute température

 

Les radiateurs à haute température sont des radiateurs à eau habituels qui appareillent sans doute votre maison. L’eau a une température située au-dessus de 65 °C. Ces radiateurs doivent être alimentés par une pompe à chaleur à haute température. Ces pompes sont plus neuves que celles à basse température, mais elles sont les plus efficaces et marchent parfaitement bien.

 

Les radiateurs à basse température

 

Les radiateurs à basse température marchent comme des radiateurs classiques, ils sont simplement de taille supérieure pour garantir une surface d’échange nettement plus considérable. Ces radiateurs sont alimentés par une pompe à chaleur basse température. Si vous édifiez et que vous n’avez pas encore acheté de radiateurs, le choix à basse température est sûrement la meilleure.

 

Le plancher chauffant

 

Le plancher chauffant est très plaisant. La température du sol ou du mur ne va pas au-delà de 28 °C et la chaleur est bien dispersée. Dans les dispositifs les plus neufs, on n’a plus le sentiment de jambes lourdes comme dans les anciens planchers chauffants et l’ensemble est activement efficace. En outre, le plancher chauffant dégage de la place parce qu’il n’y a pas de radiateurs. Il ne produit pas d’air pulsé, il n’y a ainsi pas de mouvement d’air et de poussière.

 

Le plancher chauffant est simple à employer si vous construisez, mais complexe, voire inconcevable, si vous rénovez une maison existante, car en réparation, le plancher chauffant relève le sol de quelques centimètres, ce qui exige de couper le bas des portes. Il concorde avec quasi toutes les matières ayant une certaine immobilité et imperceptible à la condensation comme le carrelage, le béton… Évidemment, il ne concorde pas avec la moquette ou le parquet, qu’il soit flottant ou collé.

 

Évitez de faire de trous dans le circuit d’eau en perforant le plancher ou le mur. Le rafraîchissement est envisageable avec une pompe à chaleur réversible, mais ce n’est pas de la climatisation. La température de la pièce ne diminuera que de quelques degrés, le plancher ne pouvant baisser en dessous de 22 °C au danger d’engendrer de la condensation à la surface du sol.

 

Une pompe à chaleur à haute ou à basse température

 

Habituellement, plus la différence de température entre le milieu extérieur et l’eau passant dans les radiateurs est abaissée, meilleur est la productivité de la pompe à chaleur. Celle-ci est plus performante quand elle dégage les calories dans un air à 10 °C et produit de l’eau à 35 °C pour un plancher chauffant si à l’extérieur, il fait -5 °C et qu’il faut créer une eau à 80 °C qui alimentera des radiateurs courants.

 

Une pompe à chaleur à basse température donne un bon rendement qu’une pompe à haute température. Au bout du compte, il vaut mieux opter dans l’ordre pour un plancher chauffant, des radiateurs à basse température et des radiateurs à haute température.

 

Le chauffe-eau thermodynamique

 

Le chauffe-eau thermodynamique est une pompe à chaleur particulièrement réservée pour chauffer l’eau sanitaire. Elle est habituellement sous la forme d’un ballon d’eau chaude située au-dessus d’une petite pompe à chaleur. La plupart du temps, le chauffe-eau thermodynamique est alimenté par l’air de la chambre dans laquelle il se trouve.

 

On le place dans une cave, près d’une chaudière, dans une buanderie ou dans un local où sont emmagasinés des subsistances. Le chauffe-eau thermodynamique garantira de la chaleur proférée par la chaudière, le lave-linge, le sèche-linge, le congélateur… À la fois, il rafraîchira la pièce et la drainera.

 

La pompe à chaleur pour piscine

 

C’est une pompe à chaleur attribuée pour chauffer votre habitation. Elle peut être employée pour le chauffage de l’eau de votre piscine. Des pompes à chaleur particulièrement destinées aux piscines existent aussi. Elles sont dans la plupart des cas de type air-eau et les matériaux en contact avec l’eau de la piscine doivent être solides au chlore.

 

Pratiquement, elles ont le pouvoir de chauffer l’eau de la piscine en la portant de 15 à 28 °C. Étant donné qu’une pompe peut marcher entre 7 à 8 heures par jour, une petite cabane peut être indispensable pour diminuer la contrariété. Il est plus raisonnable de faire appel à notre installateur expérimenté et professionnel  qui vous recommandera sur la bonne dimension de la pompe, il vous désignera un matériel efficace et pas trop bruyant et vous garantira la maintenance.

 

Une pompe à chaleur hybride

 

Une pompe à chaleur hybride est une pompe à chaleur fusionnée à une chaudière à condensation. Un système de pilotage sélectionne constamment le dispositif le plus efficace pour chauffer votre maison. Si les températures extérieures sont agréables,  le système choisit la pompe à chaleur, car elle se sert des énergies renouvelables. En cas de baisse des températures, la chaudière prend le relais parce qu’elle garantir un bon rendement. Il faut savoir qu’une pompe à chaleur aérothermique est efficace à partir de 5° C.

 

Au dessous-de, la chaudière à condensation est plus adaptée et permet de mieux chauffer votre maison. La pompe à chaleur hybride garantir à elle toute seule 100 % de vos nécessités en chauffage et en eau chaude sanitaire. Elle présente aussi l’atout d’être humble de l’environnement parce qu’elle se sert en partie des énergies renouvelables pour faire marcher la pompe et rejette moins de gaz à effet de serre. Elle est également assez économique dans son emploie, car l’énergie puisée dans la nature est entièrement gratuite.

 

Les pompes à chaleur aérothermique

 

La pompe à chaleur aérothermique est un des procédés de chauffage les plus efficaces et les plus fructueux qui existent sur le marché. En prenant l’énergie présente dans l’air, elle permet de chauffer votre maison à l’aide de l’air projeté ou de l’eau chaude dans les tuyaux. Cette pompe à chaleur aérothermique est très appréciée tous les jours. Son système de chauffage marche sur la source de transfert de chaleur d’une base froide vers une base chaude.

 

Elle emploie les calories qui sont présentes dans l’air pour les reproduire après et donner ainsi un courant d’air chaud. La pompe à chaleur aérothermique dégage son énergie dans l’air à l’inverse des pompes à chaleur géothermiques qui eux dégagent leur énergie dans la terre. Pour marcher convenablement, la pompe à chaleur aérothermique a besoin d’être connectée à l’électricité. Il faut savoir que les pompes à chaleur sont les systèmes de chauffage les plus avantageux.

 

Elles se servent des calories retenues dans l’air et leur consommation en électricité est inférieure avec la chaleur qu’elles peuvent produire. Si vous voulez modifier le système de chauffage et placer une pompe à chaleur aérothermique chez vous, sachez que sa pose et son emploi est très facile et que vous n’avez pas besoin de permission pour débuter les travaux. La pompe à chaleur aérothermique s’adapte aussi à votre système de chauffage existant.

 

La pompe à chaleur à gaz à absorption

 

Contrairement à la pompe à chaleur aérothermique qui marche à l’électricité, la pompe à chaleur gaz à absorption ne consomme que du gaz. Plus efficace et plus environnemental, elle vous donne le pouvoir de bénéficier de diverses aides financières et avantages fiscaux pour réussir votre projet et placer un système de chauffage plus avantageux. La pompe à chaleur gaz à absorption est basée sur le même élément qu’une pompe à chaleur aérothermique, car elle permet un déplacement de chaleur d’une source froide vers une source chaude.

 

La pompe à chaleur gaz à absorption dégage 100 % de son énergie dans le gaz à l’aide d’un brûleur à condensation et 50 % dans une source naturelle comme l’eau, l’air ou le sol. Le brûleur à gaz, qui change le compresseur mécanique, vient chambrer une solution eau-ammoniac. En se vaporisant, l’ammoniac va laisser échapper de la chaleur qui sera rétablie pour chauffer votre maison. La pompe à chaleur à gaz marche au gaz propane ou bien au gaz naturel.

 

La pompe à chaleur gaz à absorption fait partie des procédés de chauffage les plus efficaces même en cas de températures très basses. Pour une pompe, air-eau, l’indépendance est parfait et il est futile de mettre un système de chauffage d’appoint. La pompe eau-eau, quant à elle, demande moins de surface de capteurs thermiques qu’une pompe à chaleur marchant à l’électricité. La pompe à chaleur gaz à absorption est peu bruyante, humble de l’environnement et réversible en été pour créer de l’air froid. Pour finir, elle vous permet de faire des économies sur votre facture d’électricité.

 

La pompe à chaleur réversible

 

La plupart des pompes à chaleur réversibles permettent de climatiser par exemple les pompes à chaleur air-air. Certains autres modèles de pompes à chaleur air-eau ou eau-eau permettent de rafraîchir pendant la période chaude, mais pas de  climatiser.